Éolienne maison : l’éolien pour les particuliers

Les particuliers peuvent se servir de l’éolienne maison pour la production de leur propre électricité. Il s’agit d’une solution rentable sur le long terme grâce au rachat du surplus. Autrement appelées “petit éolien”, “éolien individuel” ou encore “éolien domestique”, tous les détails dans cet article.

 

Comment fonctionne une éolienne domestique ?

Les principes de base quant à la production d’énergie via l’éolien peuvent paraitre simples. Toutefois, les mécanismes d’une mini éolienne peuvent s’avérer complexes comme les systèmes de régulation ou la puissance. Le but, c’est la transformation de l’énergie cinétique du vent en une énergie électrique. Pour cela, l’énergie cinétique devient de l’énergie mécanique avec l’entraînement du rotor et des pales. L’énergie électrique est ensuite obtenue avec la rotation d’une génératrice.

Les pales sont les principales pièces de l’installation. Les paramètres de fonctionnement d’une éolienne domestique sont déterminés par leurs dimensions et leur profil. Les principaux éléments qui composent une installation complète d’une éolienne maison sont assez nombreux. Il y a la petite éolienne, le régulateur de charge, la batterie, le compteur d’autoconsommation, le compteur de production… Ils peuvent être installés sur des sites isolés qui ne bénéficient pas de raccordement ou être reliés au réseau électrique.

 

Axe horizontal ou axe vertical ?

Il existe différents types d’éoliennes proposés pour les particuliers. Ils sont vendus à partir de quelques centaines d’euros jusqu’à des milliers d’euros.

 

Les éoliennes à axe horizontal

Eolienne axe horizontal

Composés de deux ou trois pales, d’une nacelle et d’un mat, les éoliennes avec axe horizontal sont les plus connues. Fixées sur un moyeu, les pales font 10 à 25 tours par minute selon le type de vent. Le mat est un fut accueillant la génératrice. L’ensemble qui constitue le rotor (placé en amont) est fixé à la nacelle. Suivant les normes du réseau, on obtient de l’énergie électrique par la transformation de l’énergie mécanique générée grâce au générateur. L’uniformité du vent est conservée avec un minimum de bruits généré et aucune perturbation.

 

Les éoliennes à axe vertical

Photo éolienne axe vertial

Les éoliennes avec axe vertical marchent de la même façon que leurs semblables à axe horizontal. Elles sont surtout employées pour des applications dont les puissances sont petites ou moyennes. Leur position par rapport au vent est correcte. Leur maintenance est facilitée par la génératrice se trouvant au niveau du sol. Cependant, une vitesse de vent appropriée est requise au démarrage pour les modelés basés sur la trainée ou sur la portance. L’assurance mécanique du démarrage est obligatoire pour le bon fonctionnement de ce type d’éoliennes.

 

Production et rachat de l’électricité

En fonction de l’éolienne, les puissances seront différentes. Elles sont exprimées en mégawatts (MW) ou en kilowatts (kW). Une éolienne peut produire moins de 100Kw en une heure pour les petites installations dans le jardin. La quantité d’énergie produite par une éolienne terrestre bien installée est comprise entre 1 à 2 MW par heure. Les éoliennes offshores qui appartiennent à la nouvelle génération peuvent produire 5 MV. Il faut préciser que la puissance nominale d’une éolienne est de 2628 MWh ou de 1 MW.

Le surplus d’électricité produit par une éolienne peut être racheté par le réseau. On peut citer EDF à titre d’exemple. Le prix actuel est de 8,2 cE par kWh en France. Il faut noter que ce prix change régulièrement. Durant 10 ans, EDF a une obligation d’achat au prix en vigueur. Ensuite, un prix variable s’applique durant 5 ans. Le nombre d’heures annuel de fonctionnement y joue un rôle important. Pour qu’une éolienne soit rentabilisée, il faut une dizaine d’années (20 ans ou plus).

 

Est-il possible de fabriquer sa propre éolienne ?

Il est tout à fait possible de fabriquer sa propre installation éolienne, mais cela nécessite de bonnes connaissances. Cela concerne l’aérodynamique ou la mécanique physique. Il vaut mieux confier l’installation d’une éolienne domestique à un professionnel étant donné les risques du travail. En plus, il faut penser à bien choisir le matériel et les composants électroniques. Il faut aussi réaliser une étude afin de trouver le bon emplacement de l’éolienne pour pouvoir jouir d’un meilleur rendement.

 

Avant d’installer une éolienne chez vous

Il est nécessaire de demander un permis de construire avant l’installation d’une éolienne maison. Il est aussi préférable de demander l’autorisation aux voisins avec le bruit généré par l’éolienne individuelle. Avant d’installer une mini éolienne, il faut également réaliser une étude de vents. Il y a d’autres solutions envisageables telles que le photovoltaïque. Ce sont des systèmes souvent plus rentables.

L’éolienne maison est intéressant pour les particuliers. Il faut savoir la façon dont elle fonctionne pour mieux se préparer. Il est aussi important de connaître la différence entre les éoliennes à axe vertical et celles à axe horizontal. La production envisageable et le rachat de l’électricité sont aussi d’autres points à approfondir. L’installation peut se faire par soi-même si l’on connaît les détails essentiels. Quelques démarches sont à accomplir avant de se lancer dans l’installation proprement dite.

4.2/5 - (5 votes)