Rénovation énergétique : quels travaux réaliser en priorité ?

Les travaux de rénovation énergétique ne se font pas au hasard, il y a une ordre logique qu’il est préférable de suivre. Ainsi, on priorise généralement les travaux d’isolation pour éviter les pertes thermiques, puis seulement après on améliore les systèmes de ventilation et de chauffage afin d’optimiser le rendement énergétique. Nous vous présentons tout cela en détail dans cet article.

 

Commencer par l’isolation des combles

Combles isolation

S’il y a une priorité à avoir pour ses travaux de rénovation énergétique, c’est bien l’isolation des combles. En effet, entre 25 et 30% des déperditions thermiques d’une maison passent par le toit. Des combles mal isolés sont donc souvent la cause d’une facture d’énergie trop élevée. Plus l’isolation sera bonne, moins le chauffage sera sollicité pour atteindre la température voulue. Notez que l’isolation des combles peut se faire soit par l’intérieur, soit par l’extérieur. Chaque technique a ses avantages et inconvénients, mais on privilégiera en général l’isolation par l’extérieur pour des combles aménageables afin de ne pas perdre en surface habitable. S’il s’agit de combles perdus, qui ne peuvent donc pas être aménagés, l’isolation par l’intérieur sera moins contraignante.

 

Passer ensuite à l’isolation des murs

En deuxième position derrière l’isolation des combles, l’isolation des murs est également l’un des travaux de rénovation énergétique à prioriser. Ici, ce sont 15 à 25% des pertes thermiques d’une maison qui sont concernées. Il est donc primordial que vos murs soient correctement isolés afin de ne pas consommer plus d’énergie que nécessaire pour le chauffage. À l’instar d’une isolation des combles, les murs d’un logement peuvent être isolés par l’intérieur ou l’extérieur. La technique la plus optimale est l’isolation par l’extérieur car elle donne lieu à de meilleures performances énergétiques et permet de ne pas perdre de surface habitable. De son côté, l’isolation par l’intérieur permet de ne pas toucher à la façade de la maison et s’avère moins coûteuse à effectuer.

 

Sans oublier l’isolation des fenêtres

L’isolation des fenêtres est moins primordiale que celle des combles ou des murs car les pertes thermiques sont plus légères (entre 10 et 15%), mais elle n’en reste pas moins essentielle. Bien isoler ses fenêtres contribue notamment à la sensation de confort et de sécurité au sein du logement. On privilégie alors la pose d’un double vitrage, voire même d’un triple vitrage afin que les fenêtres soient suffisamment épaisses. Un simple vitrage est en effet moins performant pour bloquer l’air froid ou l’air chaud, et peut plus facilement être brisé. Quelques travaux simples peuvent également être réalisés au niveau des fenêtres comme la rénovation de la jointure. Cela peut d’ailleurs aussi être fait au niveau des portes afin de rendre le tout plus hermétique.

 

Après l’isolation, la ventilation !

Une maison bien isolée doit impérativement s’associer à un système de ventilation efficace. Eh oui, car si vos murs, vos combles et vos fenêtres empêchent au maximum l’énergie de s’échapper à l’extérieur, il faut aussi que l’air soit correctement renouvelé. Dans le cas contraire, vous serez sûrement confronté à des problèmes d’humidité et la qualité de l’air intérieur sera mauvaise. C’est pourquoi on effectue généralement les travaux de ventilation juste après les travaux d’isolation. Pour cela, la meilleure solution est d’installer un système de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Les modèles les plus performants sont les VMC double flux avec récupération de chaleur, permettant de valoriser les performances énergétiques obtenues via l’isolation de votre logement.

 

Et pour finir, les travaux de chauffage

Travaux chauffage

Une fois avoir effectué l’isolation et la ventilation de votre logement, il ne vous reste plus qu’à améliorer votre système de chauffage. Il s’agira ici de remplacer les équipements trop anciens ou défectueux par des appareils plus performants afin d’obtenir un meilleur rendement énergétique. Vous pourrez par exemple opter pour une nouvelle chaudière ou changer vos radiateurs. Le choix de l’énergie doit également être considéré dans le cas d’une rénovation énergétique. Certains systèmes de chauffage sont alimentés par des énergies renouvelables comme les pompes à chaleur ou le photovoltaïque tandis que d’autres consomment moins de combustible comme les chaudières à condensation. Il est important de réaliser ces travaux en dernier car les performances du chauffage dans un logement mal isolé et mal ventilé seront réduites par les pertes thermiques.