Voiture Electrique sans Permis – Guide Complet

Avec leur côté minimaliste adapté à la conduite urbaine, le marché des voitures électriques sans permis ne cesse de progresser. Des conducteurs de tous les âges et de tous les profils ont compris l’avantage de circuler à bord d’une voiture sans permis électrique. En vente comme en location, le succès est au rendez-vous. Et les constructeurs comptent bien suivre la vague. Plusieurs modèles sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Plus écologiques, plus accessibles, plus légères qu’un véhicule classique. Ce nouveau type de transport révolutionne notre manière de circuler et réduit notre impact sur l’environnement.

Les différents types de voitures sans permis électrique

Le succès que connaît la voitures électrique sans permis est dû aux innovations continues apportées par les constructeurs automobiles. Forts d’une expérience acquise au fil des ans, ils proposent aujourd’hui des véhicules modernes, pratiques et confortables qui satisfont toutes les clientèles.

Les voitures sans permis électriques se déclinent sous toutes les formes. Citadines, utilitaires, coupés, crossovers, cabriolets… Elles répondent à tous les usages. Seul point commun, un faible gabarit et une limitation de vitesse à 45km/h.

La citadine électrique reste le modèle le plus courant. Ses dimensions qui l’aident à se faufiler et à se stationner dans des espaces réduits ainsi que sa vitesse adaptée à la conduite en ville en font le véhicule urbain par excellence.

Les voitures sans permis de type cabriolet n’ont de sportif que le look. Leurs dimensions réduites, leurs limitations de vitesse, et leur interdiction sur l’autoroute leur interdisent toute compétition sportive.

L’utilitaire électrique, quant à lui, crée un équilibre pour les commerçants actifs soucieux de leur impact environnemental. Une voiture electrique sans permis pratique et adaptée au travail rigoureux.

Les constructeurs les plus prisés en Europe

Un petit nombre de constructeurs se partagent le marché des voitures sans permis en Europe. Leader du marché, le savoyard Aixam n’a cessé d’innover depuis sa création en 1983. Il distribue une gamme pratique et diversifiée à travers son réseau étendu à l’Europe. Adaptés aux besoins de tous, les véhicules de la marque consomment moins tout en conservant un design attractif. Le constructeur pousse la personnalisation à l’extrême en modélisant les envies de ses clients via un configurateur 3D. Il propose ainsi des finitions et des options adaptées à chaque client.

Introduit sur le marché français l’année suivante, CHATENET propose une vaste gamme d’automobiles à des avantages concurrentiels. Ses modèles au look citadin ont fortement contribué à la notoriété de la marque auprès des jeunes.

Enfin, le groupe Ligier complète la triade des constructeurs qui ont réalisé le plus de succès. Fondée sur des valeurs écologiques par le pilote de F1 éponyme, Ligier fait la part belle à l’innovation. Depuis 1960, elle ne cesse de développer son offre pour proposer aujourd’hui une voiture sans permis électrique à trois roues, une version 4 places ou des 4×4 innovants.

Le groupe Ligier a renforcé sa place de leader par le rachat de Microcar. Son modèle phare, la M.Go, est l’un des plus vendus du marché. Un succès expliqué par sa déclinaison en trois version : la classique, l’utilitaire et SUV.

Les principaux avantages et inconvénients d’un moteur électrique

Des voitures propres et agréables

Qualifiée de voiture propre pour l’absence d’émission de CO2 et d’oxyde d’azote, la voiture électrique possède d’autres avantages. Un moteur silencieux et un démarrage rapide en tout temps lui confèrent un plaisir de conduire inégalé.

Des économies à long terme

Particulièrement adaptée au milieu urbain, son coût est rapidement compensé par un moindre coût en énergie. Sur le long terme, les voitures sans permis s’avèrent très rentables avec une des frais d’entretien et de consommation plus réduits que pour un véhicule classique.

Un frein à la conduite prolongée

Cependant, le temps de recharge des batteries électriques pose un frein à la conduite prolongée. L’autonomie de 100 km des VSP en fait des véhicules adaptés uniquement aux petits parcours. Un bien moindre obstacle, lorsque l’on sait que la majorité des français ne parcourent que 50 kilomètres par jour.

Les « voiturettes » en vogue cette année

La Lycar de E-Road

voiture lycra e-road
Modèle « Lycra » d’E-Road

Parmi les véhicules les plus récents disponibles sur le marché européen, la Lycar connaît un succès fulgurant. La toute première voiture sans permis électrique de E-Road est disponible depuis le début de l’année.

E-Road est un important importateur et distributeur de moyens de transport électriques (trottinette électrique, VAE, voitures électriques pour enfants). Avec des véhicules destinés à répondre aux besoins de chacun, c’est tout naturellement que la marque se tourne aujourd’hui vers le marché des véhicules sans permis.

Deux places au design épuré d’une autonomie de 100km, la Lycar est la solution idéale pour se déplacer en ville sans contraintes tout en préservant l’environnement. Au-delà de l’esthétique et du confort, la Lycar n’a pas à rougir devant ses concurrentes. Avec un moteur de 3000W (4 chevaux), une batterie de 2,7 kWh et un poids de 450kg, elle offre tout le confort nécessaire pour réaliser de courtes distances au quotidien. Son temps de recharge de 10h reste néanmoins parmi les plus longs du marché.

Une fois de plus, la marque a su comprendre les besoins du marché et distribuer des produits de qualité à des prix attractifs. Sans compter les nombreux équipements qu’elle propose : chauffage, caméra de recul, connexion Bluetooth, autoradio avec port USB, portes vitrées … Les VSP sont aussi bien équipées que les véhicules classiques.
Des matériaux de qualité, un design épuré décliné en deux coloris (blanc ou orange) et une technicité remarquable font de la Lycar l’une des voitures sans permis les plus convoitées.

La Lycar s’impose donc comme concurrent principal de la Twizy de Renault, dont le succès plafonne depuis sa sortie en 2012.

La Renault Twizy, gage de fiabilité

voiture Twizy de Renault
Véhicule Electrique sans Permis « Twizy » de Renault

La Renault Twizy est un quadricycle léger à propulsion électrique. Fabriquée par le constructeur automobile français, cette voiture electrique sans permis complète sa gamme de voitures électriques Renault ZE. Dès son lancement en 2012, ce véhicule 100% électrique s’est posé comme une référence en terme de fiabilité.

Ce deux-places ultra-compact séduit une clientèle en majorité urbaine grâce à une harmonie parfaite entre son design, son confort et sa sécurité. Renault propose deux niveaux de finitions pour répondre à toutes les bourses. La version basique, la Twizy Life, est disponible en 4 coloris : noir étoile, blanc neige, bleu caraibes et rouge filament. Il faut compter sur la Twizy Intens pour retrouver un design plus recherché, avec des jantes aluminium diamantées et un décor carbone implanté sur le toit et le couvercle de boîte à gants. Les portes en élytres sont ne disponibles qu’en options pour tous les modèles.

L’autonomie de 120 km conférée à la Twizy par sa batterie de 6,1 kWh, son poids total de 450kg pour un moteur de 5 chevaux et son temps de recharge de 3h30 en font une voiturette pratique et maniable, assez puissante pour la conduite de ville.

Les voitures sans permis électriques et la loi

Les voitures sans permis doivent répondre à des exigences particulières. Leur limite de vitesse est fixée à 45 km/h, leur puissance doit rester inférieure à 4kW et leur poids à 350 kg.

Depuis l’instauration du décret en date du 1er novembre 2014, la loi autorise les jeunes à conduire une voiturette dès l’âge de 14 ans. Il est cependant nécessaire de posséder un permis AM. A noter que les titulaires d’un permis de conduire moto de type A ou B peuvent aussi conduite une voiturette. Toutefois, les conducteurs nés avant le 31 décembre 1987 sont dispensés du permis AM.

Cette disposition offre une alternative sécuritaire aux deux-roues. Du fait de ses quatre roues et de sa carrosserie, la voiture electrique sans permis offre une alternative sécuritaire aux véhicules motorisés à deux roues. La Twizy, à titre d’exemple, résiste à un crash-test frontal à 50km/h. Les personnes dénuées de permis de conduire peuvent circuler librement dans des circuits à vitesse limitée.

Toutefois, si la puissance du véhicule dépasse les 4 kW, celui-ci est considéré comme quadricycle lourd à moteur et nécessite d’être titulaire du permis B1. Il faut donc penser à bien vérifier la catégorie du véhicule électrique convoité avant de l’acheter.

Quelle assurance choisir pour une voiture sans permis électrique?

En France, les voitures sans permis doivent souscrire à une assurance auto pour circuler librement. Leur immatriculation est obligatoire et elles doivent faire, au moins, l’objet d’une assurance au tiers.

L’assurance auto est proposée à des coûts réduits pour une voiture sans permis électrique. Du fait de sa vitesse limitée, les assureurs la considèrent comme présentant moins de risques d’accidents ou de vols qu’un véhicule classique.

Plusieurs conducteurs faisant l’objet d’un retrait de permis choisissent une assurance temporaire. Cette solution permet d’économiser sur les frais d’assurance lorsque la période de conduite ne s’étale pas au-delà de quelques semaines.
Pour ce qui a trait aux jeunes conducteurs, une surprime vient rehausser le tarif de l’assurance auto pour jeune conducteur pour compenser l’inexpérience au volant.

La garantie minimale pour les VSP reste l’assurance au tiers. Il est toutefois préférable de se tourner vers une assurance intermédiaire pour compenser le prix élevé du véhicule sans permis à l’achat.

Il peut être intéressant d’utiliser des simulateurs en ligne pour examiner les offres d’assurance auto disponibles et les comparer avant de faire son choix. Les comparateurs en ligne abondent d’informations qui épargnent le temps perdu en démarchage personnel.

Voiture Electrique sans Permis – Guide Complet
4.3 (85.71%) 7 votes