Énergie : quel chauffage choisir pour réduire sa facture ?

Le chauffage représente un poste de dépenses important dans de nombreux foyers. Le choix d’un chauffage soulève en conséquence de nombreuses interrogations en ce qui concerne son efficacité, mais aussi et surtout le coût d’utilisation. Quelle solution privilégier pour réduire ses dépenses ? Trouvez des éléments de réponse à la suite de cet article.

Les modes de chauffage économiques proposés sur le marché

Infographie coût par type de chauffage
Source : effy.fr

Le chauffage électrique encore préféré par un pourcentage non négligeable de foyers français est particulièrement coûteux. Si l’objectif est de réduire vos factures, l’idéal est en conséquence de se tourner vers les modes de chauffage dits économiques. Actuellement il en existe plusieurs sur le marché à savoir :

  • Le poêle à bois : de plus en plus de foyers prennent la décision de choisir un poêle à granulés comme solution de chauffage d’appoint. S’il est vrai que l’acquisition d’un tel dispositif peut représenter un gros investissement pour des ménages, celui-ci est rapidement rentabilisé en raison notamment du faible prix du bois. Avec un coût moyen de 40 euros/MWh, le poêle à bois se hisse en tête de liste des solutions de chauffage les plus économiques du marché ;
  • La chaudière à bois : cette solution est particulièrement indiquée pour les constructions à grand volume. Elle peut permettre de chauffer une habitation dans sa totalité. Les modèles à condensation fonctionnant aux granulés sont à privilégier. Dotés de grandes performances, leur rendement peut atteindre jusqu’à 105% ;
  • La chaudière à condensation : fonctionnant au gaz naturel, ce mode de chauffage est connu pour être efficace, écologique et économique. Il peut vous permettre de réaliser des économies substantielles, car consommant en moyenne 5 à 20% de moins qu’une chaudière traditionnelle.

 

Les critères à prendre en compte pour choisir une mode de chauffage économique

Dans l’ensemble, les modes de chauffage dits économiques permettent de réduire les factures. Toutefois, la solution la plus appropriée pour un peut ne pas être indiquée pour l’autre. Pour faire le bon choix il faut en conséquence tenir compte de certains critères comme :

  • Le prix du combustible : le fioul, l’électricité, le gaz et le bois n’ont pas le même prix. Le bois est actuellement le combustible dont le prix est le plus bas et le plus stable ;
  • Les besoins en chauffage : il est question ici de savoir si le même mode de chauffage sera utilisé pour toute l’habitation ou si un chauffage d’appoint viendra en complément. Il est important de tenir compte de la superficie du logement et de vos habitudes de vie pour prendre la bonne décision ;
  • Le coût d’installation du système de chauffage : il s’agit d’un élément non négligeable à prendre en considération. N’hésitez pas à contacter un professionnel pour estimer l’installation d’un poêle à granulés ;
  • Le rendement de l’appareil : un chauffage économique est celui qui offre le meilleur rendement possible par rapport à vos besoins et attentes. L’idéal serait qu’il utilise au maximum des énergies renouvelables. En plus d’être économiques, ces dernières sont écologiques.

 

Les aides financières pour acquérir un chauffage économique

Afin de permettre aux français de bien se chauffer tout en préservant l’environnement, le gouvernement encourage fortement les ménages à opter pour des solutions écologiques. Pour ce faire, diverses aides financières ont été mises en place. Pour en savoir davantage sur ces dernières rendez-vous sur ce site. Notez que pour bénéficier de ces aides il faut choisir une installation qui répond à un mode de consommation plus éco-responsable.

Pour réduire sa facture, il est important de choisir un mode de chauffage économique qui vous offrira par ailleurs une meilleure qualité de vie.