Fruits, légumes et pesticides : classement des plus contaminés 2019

Reportages, dossiers presse et autres formats médiatiques envahissent depuis plusieurs années les unes et les écrans des Français pour mettre en avant des chiffres alarmants : plus de 75 000 tonnes de pesticides sont utilisés chaque année pour traiter nos fruits et légumes. Plus de 70% des fruits et plus de 40% des légumes sont contaminés par des pesticides, selon une étude menée par la Répression des Fraudes entre 2012 et 2016.

 

Qu’ils soient commercialisés dans des grandes surfaces ou sur les marchés des places publiques proches de chez nous, ces fruits et légumes contaminés se retrouvent dans tous les cas dans nos assiettes. Nous consommons donc régulièrement des pesticides, sous différentes formes, à cause des fruits et légumes pollués que nous achetons. Dressons ensemble un classement des fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides en 2019.

 

Légumes et pesticides : notre classement

Sur le podium du classement des légumes où les pesticides sont les plus nombreux, nous retrouvons :

  • le céleri-branche
  • l’endive
  • le céleri-rave
  • la laitue

 

Et en ce qui concerne les légumes et pesticides, les herbes fraîches ne sont pas en reste ! à l’exception du basilic, du persil et de la ciboulette qui restent “clean”.

 

Classement des fruits selon la quantité de pesticides

Du côté des fruits, voici la liste de ceux qui contiennent le plus de pesticides :

#1 – Le raisin

#2 – La mandarine / clémentine

#3 – La cerise

#4 – Le pamplemousse

#5 – La fraise

#6 – La nectarine / pêche

#7 – L’orange

Les agrumes font donc partie des fruits les plus pollués par les pesticides en raison du fait qu’ils subissent des bains de fongicides avant d’être transportés par bateau.

Les fruits et légumes les moins contaminés

En premier lieu, dans la catégorie des fruits les moins pollués : l’avocat suivi du kiwi, de la prune et de la mirabelle.

En second lieu, chez les légumes : le maïs, l’artichaut, l’aubergine, l’asperge et le chou-fleur.

 

A l’inverse des fruits, les légumes sont moins exposés aux pesticides du fait qu’ils soient mieux protégés par le sol et que leur peau soit plus robuste que celles des fruits, et que ceux-ci soient davantage perméables aux pesticides et insecticides.

 

Comment retirer un maximum de pesticides sur les fruits et les légumes contaminés ?

Vous pouvez tout simplement éplucher vos fruits et vos légumes. Mais vous risquez par la même de retirer une grande partie des vitamines et des nutriments contenus dans la peau. Sinon, solution plus chronophage mais plus efficace : il suffit de tremper ses fruits et légumes dans un grand saladier rempli d’eau fraîche et de deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude, et de les brosser, à l’aide d’une brosse à légumes.

Enfin, la dernière option est d’acheter des fruits et des légumes issus de l’agriculture biologique : il vous suffira de les rincer à l’eau claire.

 

Les restaurateurs, quant à eux, utilisent du vinaigre blanc pour supprimer les éventuelles odeurs ainsi que les bactéries. Ils ont donc pour habitude de tremper les fruits et légumes dans un bain de vinaigre blanc pendant environ 5 minutes. Toutefois, l’efficacité de cette alternative n’a jamais été prouvée.

 

Les risques des pesticides sur l’Homme

Si les pesticides représentent de véritables risques sanitaires pour les consommateurs, voici à titre d’exemple plusieurs conséquences de leur consommation :

  • cancer (de la prostate, notamment)
  • malformation congénitale
  • développement de la maladie d’Alzheimer
  • développement de la maladie de Parkinson
  • perturbation endocrinienne
  • perturbations hormonales

Il est fortement déconseillé aux femmes enceintes ou en cours d’allaitement de consommer des légumes où les pesticides sont reconnus présents, et il en va de même pour les fruits. Préférez plutôt des fruits et légumes bio !

 

La solution du bio semble donc être, de nos jours, la meilleure décision que vous puissiez prendre si vous souhaitez consommer des légumes sans pesticides et fruits dénués de pesticides. Vous limitez ainsi la consommation de produits pollués.