Sève de bouleau, jus de bouleau : tous les bienfaits et propriétés

Par anticipation, vous pouvez d’ores et déjà prendre connaissance de cet article davantage réservé au début du printemps, afin d’être d’attaque pour bien aborder les beaux jours.
En effet, le printemps est la période idéale de l’année pour récolter la sève de bouleau et donc pour entamer une cure de ce nectar naturel afin de booster votre organisme. Passons ensemble en revue les propriétés de la sève de bouleau fraîche ainsi que ses bienfaits naturels pour notre corps.

Bouleau : d’où vient cet arbre ?

Écorce de bouleau

Le bouleau, très réputé dans la culture amérindienne pour la construction de canots et de toitures, est est arbre centenaire pouvant dépasser les 30 mètres de hauteur, qui provient, à l’origine, des pays d’Europe du Nord mais que l’on retrouve également dans les zones tempérées d’Amérique et d’Asie. Si le tronc, avec son écorce lisse et blanchâtre, permet également de fabriquer du papier, son jus, quant à lui, issu des feuilles, est un puissant allié hivernal pour ses consommateurs.

Sève de bouleau : de quoi s’agit-il ?

Verre de jus de bouleau

La sève du bouleau est un liquide qui remonte les “veines” de l’arbre et qui permet de nourrir les feuilles et ses bourgeons. Elle est ainsi extraite du tronc au printemps quand elle monte.

La cure de sève de bouleau fraîche

Sève de BOULEAU Biologique
  • -Pureté, sans oxydation, ni pasteurisation.
  • -Collectée en Finlande.

Quand on parle de cure de sève de bouleau fraîche, il s’agit en fait de consommer la sève liquide, dans le but d’éliminer rapidement les toxines accumulées dans le corps au cours de l’hiver. Cette purge est possible grâce aux propriétés drainantes de la sève de bouleau qui booste l’expulsion des déchets organiques, limitant ainsi les risques de cholestérol et d’hypertension artérielle. La sève permet également de rééquilibrer le microbiote intestinal grâce à la présence de probiotiques. Notre conseil : consommez de la sève de bouleau bio !

La sève de bouleau est un liquide à l’apparence transparente, qui ressemble à de l’eau. Puisqu’elle n’est récoltée qu’à l’époque de la montée des sèves (vers mars), son prix est assez élevé du fait qu’elle ne se conserve pas. Par conséquent, il est recommandé de consommer la bouteille de sève de bouleau fraîche au maximum dans les 3 semaines après l’ouverture.

Jus de bouleau : son origine, ses bienfaits

Le jus de bouleau est à distinguer de la sève précédemment abordée. Le jus, issu des feuilles de l’arbre, possède des vertus drainantes et dépuratives.

Jus de bouleau bio : idéal pour une détox amincissante

En le consommant en guise de “jus détox”, une sensation de bien-être est retrouvée. Avec cette détoxification de votre corps à la fin de l’hiver, vous purifiez votre organisme le temps de la cure de jus de bouleau bio (3 semaines tout au plus).
Il est conseillé de consommer le jus de bouleau après les fêtes de fin d’année, accompagné d’infusions de fenouil au curcuma, par exemple !

Une action antidouleur

Le jus de bouleau est un puissant antidouleur, car il calme les douleurs articulaires et modère les inflammations.

Amélioration de la circulation sanguine avec le jus de bouleau bio

Riche en minéraux, le jus de bouleau est conseillé aux personnes souffrant de stress et souvent exposées aux variations d’humeur. Le jus de bouleau (bio, si possible) favorise la circulation sanguine grâce à la vitamine C ainsi qu’au magnésium qu’il contient, ce qui permet également de limiter les risques cardiaques.

Retrouvez un teint éclatant

Les huiles essentielles contenues dans les feuilles du bouleau offrent des vertus cicatrisantes. Ainsi, le jus de bouleau permet à ses consommateurs et consommatrices d’améliorer nettement le teint de leur peau. Les peaux à tendance acnéique, par conséquent, voient diminuer l’apparition de boutons, de même que leurs cicatrices devenir moins rouges.

Comment consommer le jus de bouleau ?

Verre de jus de bouleau et d’eau

Comme indiqué plus haut, l’intersaison est la période idéale pour entamer sa cure de jus de bouleau. Donc, si possible après l’hiver ou à la rentrée de septembre. Ces époques de l’année sont charnières, il faut donc apporter un maximum de propriétés naturelles à votre corps pour qu’il soit le plus opérationnel possible !
A la différence de la sève de bouleau, le jus est en réalité un concentré à diluer dans un verre d’eau. Par conséquent, sa conservation est plus longue que celle de la sève.